Partagez | 
 

 La vie, c'est à Paris. Mais on va essayer d'en avoir une à Wellington. | Nathan Duval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: La vie, c'est à Paris. Mais on va essayer d'en avoir une à Wellington. | Nathan Duval   Jeu 1 Sep - 23:26


Lettres
avatar

Don : Omnilinguisme
Argent : 00
Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 22



Les limites - Julien Doré

DUVAL Nathan


Portrait Chinois

Si tu étais...
Un animal : Le paon
Une fleur : Le lys
Un élément : L'eau
Une saison : Printemps
Une planète : Vénus
Une pierre précieuse : Saphir
Une ville : Paris
Une couleur : Bleu
Un objet : Un miroir
Un dessin animé : Miraculous Ladybug
Une créature légendaire : L'elfe
Un fruit : Une pomme
Une odeur : Vin rouge
Un bruit : La mer
Un plat : Bœuf Bourguignon
Un personnage historique : Jean Moulin
Descriptions

Si la France est considéré comme le pays de l'Amour, certaines personnes de sa population peuvent elles être l'effigie même de la beauté, bien plus qu'Apollon lui-même a pu l'être. Bien entendu, prenons en exemple Nathan, qui est probablement le plus apte à répondre à cette affirmation. Et peu importe ce qu'on peut en dire, parce que ce n'est là qu'une vérité pure et vrai. Qui peut, après tout, se risquer à affirmer le contraire ? Un fou, un jaloux peut-être. Oh, ces personnes, il les connaît bien. Il préfère ne pas y faire attention, parce qu'à ses yeux ils n'en valent pas la peine. Après tout, d'un seul regard sur sa personne prouve ô combien ces personnes ont tord, en vu de leur propos. De ce fait, pourquoi leur donner de l'attention, face à leurs affabulations ?
Cependant, je m'égare. Vous n'êtes sûrement pas ici pour savoir ce que pense Nathan des personnes aveugles en vue de son physique, mais justement pour savoir en quoi cet être peut être considéré comme la beauté sous toute ses coutures. De ce fait, l'attente ne se fera pas plus longue qu'elle ne l'est déjà.

Par ailleurs, il est là bien compliqué de trouver par quelle partie il faut commencer. Tant de chose sont à dire que l'on si perd facilement. Commençant de ce fait par les bases, puis les détails seront à suivre.
Ce qu'il y a d'abord à savoir sur le parisien, c'est sa taille. Ni trop grand, ni trop petit pour autant, Nathan aborde un mètre soixante-quinze tout à fait convenable pour un homme de sa prestance. Il est, après tout, dans la taille moyenne que peuvent être les habitants de son pays. Oh, bien évidemment, dit ainsi, on peut croire qu'il peut passer inaperçu parmi la foule, si ce n'est pas de par sa taille qu'il mérite tant que cela que l'on se retourne vers lui dans la rue. Mais nous ne sommes ici qu'au début de sa présentation, bien loin d'avoir fini sur cet homme. Par ailleurs, au niveau de son poids, Nathan sait s'occuper de ce dernier en faisant attention à ce qu'il mange et réussi de ce fait à faire soixante quatre kilos, qu'il tient absolument à garder. Il est vrai qu'il est très "méfiant" quand à gagner du gras en plus. Il n'aime pas cela, et peut facilement "paniquer" si il a l'impression d'avoir pris plus qu'il ne doit. Mais passons, cela étant plus réservé à une question de caractère plutôt que d'apparence. Parlons désormais de sa musculature, sa corpulence.

Bien qu'il ait un corps penchant plutôt dans les fins, il n'empêche qu'en vu de ses nombreuses années de natation et de rugby Il possède du muscle, pas non plus baraqué comme le sont certains, mais il n'empêche que de légères épaules carrées restent visible sous ses vêtements, comme son torse qui ne possède aucun mou ou gras. Certes, il n'a pas non plus ce que l'on peut appeler les "six packs", avec des abdos réellement voyant et tout ce qui va avec, dû au fait de son manque de sport quotidien. Pour autant ne vous en fait pas : se loger dans ses bras ou le voir torse-nu reste très agréable à l’œil humain, parce que ses bras sont aussi fort qu'ils n'y paraissent. Je vous le dis une nouvelle fois, mais Nathan est un homme plaisant de toute part, jusqu'à ses mains, des mains expertes, des mains qui peuvent de plusieurs manières vous faire du plaisir. Mais n'allons pas non plus dans ce genre de détail, ce n'est pas ce qui nous regarde. Du moins, pour le moment. Passé le haut de son corps, me bas n'est pas non plus en reste. Certes, je ne vais pas parler d'une partie en particulier, cependant cela n'empêche pas de ses jambes. Oh, elles aussi sont bien sculptées. Après tout, ne dit-on pas que la natation muscle absolument toute les parties du corps ? Et bien cela se vérifie en le regardant. Et autant vous dire qu'il en est fier. Après tout, il sait parfaitement qu'être ainsi n'est pas donné à tout le monde, et cela le motive pour continuer de s'entretenir autant que possible.

Lorsqu'on termine de détailler son corps, on peut alors commencer à regarder d'une manière plus attentive son visage. Et c'est dans ce moment là que l'on se permet de littéralement fantasmer sur ce jeune homme. Pourquoi ? Allons, je vous l'ai déjà dis : Nathan peut être vu comme l'égal d'Apollon, voire au dessus, et il l'admet d'ailleurs sans aucune gêne. Tout lui a été donné, et je vais mieux vous expliquer cela.
Attardons nous en premier lieu par ses yeux. Des yeux qui ne sont pas communs, que l'on ne peut pas retrouver de partout, et pour cause : Nathan les a d'une couleur très claires, variant entre le vert-gris. Phénomène peu commun, qu'il tient de son père. Autant avouer que cela lui est favorable, et est l'un de ses plus grands atouts. Lorsque l'on s'y plonge, on ne souhaite plus le quitter du regard. Ce regard si captivant lui donne un charme infaillible qu'il sait mettre en avant sans aucun problème.
Par la suite, parlons un peu de ses cheveux... Oui, ses cheveux. Cela est insignifiant, vous pensez ? Oh, bien au contraire, malheureux ! Pour Nathan, c'est sacré. Particulièrement les siens, bien entendu. Ce dernier est blond, tirant vers un blond blé naturel bien entendu. Aucune teinte n'est à déceler ! Cela abîme bien trop pour qu'il puisse essayer. Ses cheveux sont assez long pour un homme, étant donné qu'ils arrivent à la hauteur de ses épaules, parfois un peu plus long lorsqu'il n'a pas le temps de les couper. Dans ces moments là, ne vous étonnez pas de les voir attaché par une simple queue de cheval, décoré par un ruban de couleur bleu. Ai-je oublié de dire que ses cheveux étaient ondulés ? Et bien, maintenant cela est fait. Et si cela est naturel, ne vous dites pas pour autant qu'il ne fait pour garder sa chevelure intact. Si vous allez visiter sa chambre étudiante, vous trouvez facilement dans sa salle de bain toute une panoplie de soin pour cheveux plus surprenant les uns que les autres. Bien entendu, il n'y a personne d'autre que lui qui n'a le droit de les utiliser, ou ne serait-ce que de les toucher. Mais cela en vaut la peine : Si vous passez vos doigts dans la chevelure de Nathan, vous serez impressionné en vous apercevant de la douceur et de la non-présence de nœud dans ses cheveux. Oui, le parisien en prend soin plus que la normale, vu qu'après tout, son apparence entière compte à ses yeux. Il se doit d'être parfait, jusqu'au moindre détail.

Continuons sur son visage... Nathan a des traits fins, doux. C'est le type d'homme que l'on pourrait presque approcher sans réel crainte grâce à son élégance et son air. Sa mâchoire légèrement carré est décoré par une barbe entretenu dites de « trois jours ». Autant vous dire que depuis qu'il peut l'avoir, Nathan se fait un plaisir de la garder propre, cela mettant fin au côté « enfantin » de son visage qu'il a lorsqu'il est entièrement rasé. Ce qu'il ne supporte d'ailleurs plus du tout. Il ne se voit tout bonnement plus sans, tout comme il ne s'imagine pas avec les cheveux courts. Mais quoi de plus normal ? Cela fait partie de son charme, après tout. Remontant légèrement à partir de son menton, nous arrivons ensuite par des lèvres fines, où toujours se trouve un sourire en coin, cachant des dents parfaitement bien aligné sans aucune once de défaut. D'ailleurs, aucune partie de son corps ne présente de défauts. Et je pense que cela, vous l'aurez bien compris.

Mais avoir un corps de Dieu ne signifie pas tout, il faut le savoir mettre en avant. Et cela, Nathan sait exactement comment s'y prendre grâce aux vêtements. Véritable fashionista, Nathan ne lésigne pas sur son style vestimentaire. Chemises de toute les couleurs lui allant au teint, pantalon, jean noir serrés pour affiner sa silhouette, écharpes, foulards et vestes... Le parisien peut vous organiser un défilé de mode sans aucune difficulté avec ce qui contient son armoire. Impressionnant, n'est-ce pas ?

Dans tout les cas, nous en avons terminé avec son physique, et je pense que vous pouvez maintenant mieux imaginer comment se dernier est, et comme grâce à ça il est connu dans l'enceint de l'académie. Mais si ce n'était que pour cela...
Après tout, être beau, sexy, c'est simple pour certaine personnes. Mais il faut avoir le caractère pour mettre cela en avant, et c'est justement la partie que nous allons débuter désormais.

Pour commencer, il faut savoir que Nathan est un véritable Don Juan. Charmer est l'une des choses qu'il sait faire le mieux, et qu'il aime le plus faire. Les différentes réactions des personnes ont un don pour le faire sourire, peu importe si c'est pour lui jeter un refus ou non. De toute façon, vous vous doutez bien que cela n'arrive que bien rarement ! L'amour, il sait s'y faire.Ou du moins, il sait comment faire rougir, et faire plaisir aux personnes qu'il charme. Il sait comment se mettre en avant,  et il tentera toujours de s'adapter suivant les personnes qu'il vient voir Cependant, s'il sait que ce ne sera pas possible, il vous laissera bien évidemment tranquille. Si, par ailleurs, vous êtes proche du parisien, il s'amusera simplement à vous draguer, sans jamais n'être sérieux Mais si cela vous fait rire, vous amuse, il aura atteint son but. Après tout, Nathan n'a pas pour but de vous mettre mal à l'aise ! Résultat, vous l'aurez compris, le parisien aime s'amuser. De toute sorte, il aime ça Il aime profiter de sa jeunesse. Il est ce qu'on pourrait appeler un bon vivant. Il est loin d'être le type de personne à ne rien faire sur plusieurs jours. Si par moment il s'accorde des moments à rester devant son ordinateur afin de regarder des séries ou des animes, attendez vous à ce que cela soit le soir dans son lit, ou un jour où tout est fermé et qu'il ne peut rien faire. Il est très actif, et le fait qu'il ait plusieurs activités lui permet de bouger aussi souvent qu'il le puisse. Et si il ne peut faire de cuisine, de rugby, et de natation, vous le verrez en train de « dessiner » des croquis de tenues aussi tendance que possible.
Parce que oui, Nathan est une véritable fashionista, cela aidant d'ailleurs énormément sa sœur faisant des études de stylisme. Il aime la mode, peut-être même plus qu'il ne le devrait. Vous pouvez me croire quand je vous dis qu'il ne rate jamais une miette des fashions weeks et qu'il regarde tout les replays des « Reines du Shopping » afin de voir les conseils de Cristina, et surtout pour critiquer les tenues. Bien entendu, ce n'est pas ce type de chose qu'il va vouloir crier sur tout les toits, mais sachez une chose : Si un jour Nathan n'est pas habillé d'une manière convenable et outrageante à la mode d'aujourd'hui, c'est qu'il ne va pas bien. Vous êtes désormais prévenu ! Par ailleurs, en plus d'être une fashionista, apprenez aussi qu'il est une véritable « gossip girl » (série qui par ailleurs regarde et ne rate pas une miette). Vous pouvez vous attendre à ce qu'il soit au courant de nombreuses choses pouvant se passer dans cette grande faculté, surtout si vous êtes l'un de ses proches. Les rumeurs, il adore ça. Mais ce qui l'intéresse en plus, ce sont les histoires de cœurs. N'ayant certainement pas la langue dans la poche, et disant clairement ce qu'il pense, il vous dira toujours la vérité sur ce qu'il pense des relations amoureuses que vous avez. S'il n'approuve pas, il ne donnera jamais longtemps au couple, et si au contraire il approuve mais que cela se fini mal, attendez vous à des reproches, comme quoi vous avez laissez partir une personne rare. Et non, il est loin d'être parfait malgré tout, notre parisien !
Cependant, s'il y a bien une chose qu'on ne peut pas lui retirer, c'est d'être un ami, et un amant fidèle. Il sera toujours là pour vous aider en cas de problème et surtout pour vous conseiller du mieux que possible. Je ne dis pas que ses conseils seront à coup sûr les meilleurs, mais il fera de son mieux pour vous rassurer, vous consoler en cas de problème. Il n'est certainement pas près à se séparer de ses amis, ou à les laisser tomber. Il n'est pas comme ça, ce n'est pas lui qui irait râler si vous demander un peu de compagnie après tout ! Et râler, c'est tout un art chez lui pourtant ! Il ne manque jamais une seule occasion de montrer son mécontentement sur certaine chose, de bougonner sur des détails, ou tout simplement de critiquer par pur plaisir de le faire. Et oui, Nathan reste parisien après tout. D'ailleurs, si l'on devait continuer sur ce côté du bon vieux « cliché parisien », apprenez que Nathan fume, et n'est jamais monté en haut de la tour Eiffel. Bah oui, il « n'a pas le temps » après tout. De plus, il aime râler contre le métro et le rer. Surtout pour le côté dégoûtant qui s'y présente quand on y entre.

Et oui. Nathan à un côté un peu « précieuse ». Il ne faut pas lui demander de faire certaines choses sous peine que c'est « dégueulasse », « ça va salir mes nouveaux vêtements », et « je tiens à ce que ma beauté reste intact ». C'est ainsi, et vous ne pourrez certainement pas le changer. Après tout, Nathan une importance extrême à l'apparence. Le parisien prend soin de lui du mieux possible. Il tient à se montrer plus que parfait, mais cela à parfois certain problème. Je parle ici de sa fixation sur le poids. Sur son poids. Ne lui en parlez pas : C'est un sujet sensible chez le parisien. Si il dramatise tout d'une manière générale ce qui arrive, il est apte à se rendre presque malade si on lui dit qu'il a pris des kilos en trop. Ce n'est pas maladif en soit, mais il vaut mieux éviter de le taquiner là-dessus. Sa réaction risquerait de vous surprendre, et peut-être pas de la bonne manière. De plus, le parisien peut facilement être vexé, et est assez susceptible. Pas facile de le comprendre tout les jours!
Il a aussi un sacré caractère, et malgré son air doux n'est pas le genre à se laisser marcher sur les pieds, loin de là. Nathan est une personne fière, et parfois même hautaine. Si on cherche à le rabaisser, il n'hésitera pas à répliquer, et à prouver à la personne à quel point il a tord sur ses propos. Ce n'est certainement pas n'importe qui qui sera capable de le critiquer sans raison! Bien sur, cela arrive si on le cherche réellement. Plutôt du genre patient, il n'a en aucun cas le sang chaud, mis à part si on touche une corde sensible. Le parisien sait se maîtriser, tout de même !

Une dernière chose à dire ? Ce n'est peut être que peu important à vos yeux, mais, en plus du fait qu'il ne faut pas parler de son poids, évitez aussi de trop jouer avec le feu devant lui, littéralement. Loin d'être à l'aise avec cet élément, même quand il s'agit de flamber un plat, il préfère éviter de s'approcher de flammes trop dangereuses à son goût. Il ne paniquera pas, mais vous remarquerez bien le changement qui s'y produira.

Et bien... Le tour du parisien a été fait, en espérant que cela vous aidera à savoir comment réagir avec ce dernier, à bientôt ~.
Histoire

Né le 14 juillet 1995 au sein d'une famille de trois enfants, Nathan fut l'enfant du milieu. Celui cherchant à suivre les pas de son grand frère, et devant donner l'exemple à sa petite sœur. Si pour beaucoup, être né au milieu d'une fratrie n'était pas simple, Nathan su convenablement s'adapter de cette situation, malgré les éventuelles disputes qui pouvaient parfois avoir. Il passa son enfance à Paris, où déjà à cette époque son apparence comptait énormément, et qui annonçait plus tard que cet enfant mignon allait devenir le beau jeune homme de 21 ans. Autant vous dire qu'à cette époque, il était l'enfant populaire, ce qui continua par la suite au collège, et au lycée. Mais n'allons pas si loin si vite. De plus, et malgré le fait qu'il était si bien entouré, le parisien n'avait en revanche que peu d'amis réellement proche, ceux qui pouvaient absolument tout savoir. Mais cela lui suffisait amplement pour jouir de son bonheur de gamin. C'est environ vers ses 10ans qu'il commença la natation, où il se révéla être doué dans ce domaine. Donnant de son meilleur, il enchaîna par la suite au fil des années des médailles lors des compétitions auxquels il participait lorsqu'il le pouvait. Si cela fut sa première passion, à la suite vint la cuisine vers ses 13ans, qu'il apprit à faire grâce à son grand frère en apprentissage dans la cuisine. Ce fut par la suite vers le début du lycée qu'il entra dans un club de rugby, afin de tester au maximum ses compétences.

On pourrait s'arrêter ici, n'est-ce pas ? Vous l'avez bien compris, Nathan a eu une vie tout ce qu'il y a eu de plus normale, sans rien à signaler de bien grave. Pourtant, nous allons encore un peu continuer, des choses de sa vie sont encore à savoir, si vous voulez plus connaître de sa personne.

Deux après avoir commencé la natation, ce fut donc à l'âge de 12ans que Nathan eut sa première véritable mauvaise nouvelle : Ses parents allaient divorcer. Oh, malgré son jeune âge, il avait bien entendu remarquer que ces deux derniers s'entendaient de moins en moins bien au fur et à mesure, mais cela resta un choc pour lui, qui mis un temps avant d'accepter. Bien sûr, il n'avait pas envie que sa famille se « déchire » ainsi, d'avoir à faire changer d'une maison à l'autre, mais il n'avait pas eu d'autre choix. On ne lui avait pas demandé son avis, et il ne pouvait pas le donner après tout. Bien heureusement, son frère et sa sœur furent présent pour mutuellement se soutenir et tous finir par accepter la situation, même quand ses parents se retrouvèrent avec une autre personne chacun de leurs côtés, et que son père finit par se marier avec une nouvelle femme. La vie ne se retrouva pas plus compliqué, Nathan n'arrêta pas de travailler en cours à cause de cela, ne commença pas à faire des choses regrettables, bien au contraire.

Les années passèrent, et peu de temps avant son entrée au lycée, Nathan dû faire face au départ de son grand frère en Turquie. Effectivement, ce dernier avait déjà énoncé le fait de vouloir apprendre la gastronomie d'autre pays pour s'enrichir, et ce pays, si lointain aux yeux du cadet, avait été choisi. Par chance, il n'y avait qu'une heure de décalage, qui allait permettre une communication vidéo régulière sans gêne. Mais ce serait mentir de dire que la parisien eut malgré tout du mal à voir son modèle partir loin. Cependant, cela eut un côté tout aussi bénéfique : Le cadet devint alors l'aîné de la maison, à devoir s'occuper de sa petite sœur, bien que leurs âges n'étaient pas si différent. Mais il le fit quand même, du meilleur possible. En même, il continua ses études au lycée, et parti en bac L.
Ses années de lycée furent tout ce qu'il y a de plus normal pour un adolescent de son âge, et peu de chose avaient changés depuis la primaire : Sa beauté attirait l’œil, et Nathan ne se priva pas de cela pour sortir avec des femmes, jusqu'à comprendre sa bisexualité en finissant attiré par un camarade de classe, ce qui le fit commencer à sortir lorsqu'il le pouvait, avec des hommes. Cependant, si son coming out avait été fait auprès de sa sœur et de son frère, il décida de garder cela sous silence auprès de ses parents, en attendant de se trouver « la perle rare », comme il aimait si bien se dire.

Arrivé à la terminale, son premier vœux fut bien évidemment une fac de Lettre à Paris. Il adorait la capitale, et ne souhaitait en aucun cas la quitter. Il inscrit malgré tout d'autre vœux secondaires, afin de s'assurer de ne pas manquer quoi que ce soit. Le deuxième fut Wellington, sous les conseils du nouveau mari de sa mère qui avait pu vivre plus d'un an là-bas, et avait alors certifié le « bonheur » de vivre là-bas. Et ce fut finalement ce choix là qui fut choisi.
Vint d'abord la surprise. Nathan ne s'y était pas attendu, et autant dire qu'il était sous le choc. Il allait partir de Paris, pour vivre durant des années presque à l'autre bout du monde. Ce ne fut bien évidemment pas simple ni pour lui, ni pour sa famille qu'il allait devoir quitter. Mais c'est malgré tout ce qu'il fit en partant dés ses 19ans là-bas, pour commencer la faculté à laquelle il tenait tant à faire. La première année fut la plus difficile, à cause du mal du pays, des nouvelles choses à apprendre, du cursus... Oh, il failli bien abandonner plusieurs fois, mais s'accrocha encore et encore pour réussir son objectif. C'est ainsi qu'il finit par reprendre ses habitudes l'année suivante, entre les femmes, les hommes, la natation, le rugby, la cuisine... Et puis s'entourer de nouvelle personne. Finalement, il prit goût à cette vie, et ne regrette actuellement plus du tout son choix.

Et bien, nous avons donc fait le tour du principal de sa vie, en espérant que cela vous ait plus, merci d'avoir lu jusqu'au bout ~


Identité

Age : 21 ans
Nationalité : Française
Situation familiale : Deux parents ayant divorcés et s'étant re-mariés, un grand frère, une petite soeur, famille d'une classe moyenne.
Lieu de naissance : Paris
Date de naissance : 14 juillet
Faculté : Lettres
Café ou thé (ou chocolat chaud) ? : Café
Objet fétiche : Un collier pouvant s'ouvrir avec à l'intérieur une photo de lui et sa famille
Taille : 1m75
Situation scolaire (plutôt bon élève ou pas) : Bon élève
Profession des parents : Mère professeur de danse, père pharmacien
Profession envisagée plus tard : Historien
Clubs (max 2) : Cuisine, Natation
Partie du personnel ? : Non

Derrière l'écran

Pseudo : Katheliina / Miki
Age : 19ans
Où tu as trouvé ce charmant forum ? Grâce à Ela' !
Code du règlement : Je suis un Kiwi
Un petit mot en plus ? : Buh



Dernière édition par Nathan Duval le Dim 4 Sep - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La vie, c'est à Paris. Mais on va essayer d'en avoir une à Wellington. | Nathan Duval   Dim 4 Sep - 15:05


Lettres
avatar

Don : Omnilinguisme
Argent : 00
Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 22

+1, juste quand je voudrais refaire sa fiche au cas où !

Mais en attendant, j'ai finiiii :DD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La vie, c'est à Paris. Mais on va essayer d'en avoir une à Wellington. | Nathan Duval   Dim 4 Sep - 16:22


Personnel
avatar
Heyheyhey
Messages : 60
Date d'inscription : 06/04/2012
Alea jacta est


Validé

Félicitations pour ta fiche ! Tu peux donc rpcb (et rp post) tranquillement, poster des demandes de rp, des postes vacants, ton carnet d'adresse et ton journal.

Bienvenue parmi les Albatros !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecoffeelab.forum-canada.com
MessageSujet: Re: La vie, c'est à Paris. Mais on va essayer d'en avoir une à Wellington. | Nathan Duval   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

La vie, c'est à Paris. Mais on va essayer d'en avoir une à Wellington. | Nathan Duval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» - Il est dur d'échouer, Mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir. [Jay]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Coffee Lab :: Administration :: Présentations :: Présentations validées-