Partagez | 
 

 When we're not outside | Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: When we're not outside | Nathan   Jeu 3 Nov - 18:49


Personnel
avatar
U  boj u boj
Don : Ouie absolue
Argent : 43
Messages : 52
Date d'inscription : 30/08/2016
Bježite ljudi, bježite iz grada,
stiže ekipa pijana,
Bježite ljudi dok postoji nada, jer ovdije igra HRVATSKA,


La chambre était calme. Pas de bruit particulier, outre celui que produisait les touches du clavier de son ordinateur portable, répété, marqué. Écrire un rapport complet d'observation sur son projet n'était pas une mince affaire. Il devait se documenter et citer des sources, pour avoir de bonnes appréciations. Il se demandait encore pourquoi dans le groupe il avait écopé du rôle de gratte-papier. Peut être que les autres prendraient le relai, ce qui était prévu à l'origine et qu'il espérait encore. Enfin. Il récupéra son mug de café trônant sur un bureau plus qu'encombré pour en prendre une gorgée. C'était tiède, donc mauvais, tirant une grimace au croate. Au moins ça faisait le travail de le maintenir alerte.

Il leva la tête. L'après midi était bien engagé, sans doute le pire moment de la journée entre la fatigue de la journée et l'ambiance de la soirée. Il n'aurait pas son service avant plusieurs heures, temps qu'il mettait donc a profit. D'un geste, il chassa la paperasse superflue de son lit. Il allait devoir faire du rangement ce qui était plutôt pour lui déplaire. Une sacré perte de temps. Tomislav écrivit encore une ligne, puis, son esprit soudain très concerné par le désordre ambiant, ferma son ordinateur et se leva. Il commença par faire une pile propre avec ses notes de cours pour les ranger dans une pochette, rassembla les divers numéros du Sportske Novosti gisant entre sa table de nuit et le sol. Déterminé au point de les ranger par date de parution, il ne prêtait aucune attention au fait que l'on puisse être dans la chambre au même moment que lui.

Enfin surtout que depuis qu'il y était rentré il ne faisait clairement pas gaffe a si ses colloc étaient présent. Non pas qu'il ne les appréciait pas. A priori les deux étaient des gars sympa, bien mieux que ceux qu'il avait dans sa chambre au début de l'an dernier même. Mais la plupart du temps, leur relation restait amicale sans plus, sans aller souvent au dela du superficiel. Le croate mettait ce fait sur le compte du fait qu'il n'avait peut être pas assez mis du sien quand il s'agissait de créer des rapports avec les deux autres, ce qui avait donc conduit à établir une relation positive mais sans plus.

Sans se l'avouer tout à fait, il les enviait un peu. Déjà parce que les deux semblaient aisés, au moins assez pour que le slave en vienne a penser qu'ils le soient plus que lui. Ensuite parce que les deux avaient du succès auprès des filles, du moins surtout Nathan. Enfin parce que pour beaucoup de choses ils ils percevait comme mieux que lui mais c'était surtout le fruit de son imagination comparative. Il avait ce complexe d'être le gars d'Europe de l'Est, enfant d'ouvrier mécanicien, issu d'un pays regrettant son passé communiste. Mais rien de très grave, rien d'exprimé.

Tomislav termina avec les journaux pour s'attaquer a ses étagères, croulant sous un tas de trucs prenant la poussière. Il retira des choses dans le but de les jeter, des choses vielles et passées auxquelles il ne tenait plus. Il n'avait pas rangé depuis un certain temps, et une fois tout ceci fait il résolut que c'était fait pour le mois. Ou deux mois peut être. Voir plus. Se tournant, satisfait, il remarqua enfin Nathan. Son colocataire n'était décidément pas bruyant ou trop dérangeant. Ou alors les standards du slave étaient très haut en matière de bruit et d'agitation. Tomislav se remit donc sur son lit, face à la ou devait se trouver le français. Il attendit un peu, pour ne pas le déranger, ouvrit de nouveau son ordinateur, puis releva la tête.

Tu es la depuis longtemps ?

Puis il referma son travail de nouveau pour faire un peu la discussion. Il n'en avait pas beaucoup eu l'occasion hors du café ces derniers jours. Ils s'étaient déjà brièvement parlé du club de cuisine mais rien de très concret. Bref en somme, prendre un peu de temps pour communiquer tout les deux ce ne serait pas perdu. Surtout qu'actuellement il avait tout sauf envie de continuer son rapport. Il attendit la réponse restant dans cette position plutôt confortable.

_________________

Merci Angie ❤️:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: When we're not outside | Nathan   Mar 29 Nov - 17:44


Lettres
avatar

Don : Omnilinguisme
Argent : 00
Messages : 17
Date d'inscription : 01/09/2016
Age : 21

When we're not outside ▲ Ft. Tomislav Kovačević, dans la chambre n°2 Si Nathan était connu pour être celui qui aimait se faire remarquer auprès de nombreuse personnes dès qu’il le souhaitait, c’est-à-dire de manière très (trop ?) régulière, cela n’arrivait cependant pas tout le temps. Comme beaucoup, il y avait toujours des moments où il était calme, silencieux voire presque « transparent ». La plupart du temps où il était possible le voir ainsi était en premier lieu lorsqu’il était en train de lire. Lorsqu’il était plongé dans un livre, non seulement il était impossible de le déranger mais aussi de l’entendre ne serait-ce que pour une phrase. Mais il n’y avait pas que lors de ces moments-là qu’il était possible d’apercevoir le Français posé. Bien évidemment, il y avait lorsqu’il se mettait à sérieusement étudier qu’il se montrait assez responsable pour travailler afin de réussir ses examens et dans l’ensemble son année.
Cela pouvait surtout se voir lorsqu’il était dans sa chambre. Une fois installé à son bureau, il travaillait et rien de plus. Il avait aussi dû prendre cette habitude depuis qu’il avait commencé à « cohabiter » avec Kenneth. Ce dernier devant régulièrement enregistrer pour les chansons qu’ils sortaient sur sa chaîne, faire un minimum de bruit était le bienvenu. Dès le départ, l’écossais l’avait prévenu et cela n’avait pas particulièrement dérangé Nathan qui avait compris le message. Et puis, Kenneth n’avait pas une voix particulièrement désagréable, loin de là, il devait bien l’avouer. Bon, il était vrai que de l’entendre parfois refaire plusieurs parties, faire les harmonies, ou des simples « bruitages » pour ses versions a capella pouvaient parfois s’avérer être agaçant, mais un coup d’écouteur et le tour était joué.
Bref, Nathan n’était pas quelqu’un de réellement bruyant en toute circonstance.

Et c’est dans cette même attitude que le Français se trouvait actuellement. Ayant fini les cours depuis un petit temps maintenant, il était directement parti dans sa chambre afin de pouvoir bosser un examen qu’il avait dans deux jours. Note importante pour sa moyenne, il avait préféré se couper de toute activité de loisirs ces derniers temps afin de pouvoir s’y consacrer pleinement. A l’intérieur, il avait alors pu apercevoir le deuxième colocataire de la chambre : Tomislav. Après un très bref salut à peine inaudible dont il ne reçut aucune réponse, il s’installa prestement sur son bureau et sorti ses affaires afin de travailler suffisamment jusqu’à cette nuit lorsqu’il irait dormir.
Cela dura un bon moment, où toute la chambre était plongée dans un profond silence sans que l’un ou l’autre n’entame la conversation. Chacun travaillait de son côté, et n’avait pas de raison de déranger l’autre. Oh, le Français appréciait le slave, là n’était pas le problème ! Ils parlaient de temps en temps de choses agréables, qu’ils appréciaient tous les deux, les formalités, mais jamais rien de plus. Ce dernier était arrivé cette année dans la chambre, après que l’ancien occupant ait fini ses études. De ce fait, il n’avait juste pas eu le temps de plus se connaître. De nature optimiste, Nathan ne doutait pas qu’ils finiraient bien par devenir de plus en plus proche. Le fait que ce dernier soit barman au café aidait énormément aussi.

Sortant de ses pensées et se replongeant dans le travail, il finit par s’apercevoir que Tomislav avait finalement décidé de… Faire le ménage. Soit. Son côté n’était pas spécialement désordonné mais peut-être était-ce là un moyen de fuir le travail, ou de passer la journée plus vite. Le regardant faire un temps, il se força malgré tout à se replonger dans son texte, bloquant sur une phrase qu’il n’arrivait pas à décortiquer. Soupirant, cela dû finalement attirer l’attention du Croate qui finit par lui adresser la parole.

« Tu es là depuis longtemps ?
- … Hein ? »

Attend, il ne l’avait pas remarqué depuis tout ce temps ? Etait-il silencieux à ce point-là ? Autant se reconvertir dans le métier d’espionnage, il serait sûrement doué.

« Et bien… Je suis là depuis presque deux heures et demi il me semble ? Tu ne m’as pas entendu rentrer ? »

Honnêtement, il ne savait pas s’il devait être vexé ou non de s’être fait oublier ainsi. Ou alors s’il devait trouver cela risible de voir que son compagnon de chambre avait si peu d’observation. Quoi qu’il en soit, il préféra ne pas plus bloquer sur ce détail qu’il préféré mettre sur le compte de la fatigue et du travail que devait précédemment faire Tomi’.

« Peu importe, ce n’est pas grave. C’est aussi de ma faute, je ne me suis pas fait entendre assez fort lorsque je t’ai salué. Comment vas-tu depuis ce matin ? Tu as décidé de ranger un peu à ce que je vois ? Je devrais peut-être faire de même, surtout dans la salle de bain. M’échapper de mon travail ne me ferais certainement pas de mal je pense. »

Le blond n’était pas trop envahissant dans une manière générale, mais il était vrai qu’il avait envahi avec ses nombreux produits la salle de bain commune de la chambre. Et s’il ne rangeait rien, il allait finir par se recevoir les foudres de ses colocataires, ce qu’il préférait éviter.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

When we're not outside | Nathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Présentation Virginie/Nathan.
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Coffee Lab :: Université :: Campus-